LA FABRICATION DU BOUTON DE NACRE

"La Nacre c'est autre chose que le plastique"

 
Nous prendrons comme exemple la fabrication du bouton classique par excellence, celui pour chemise, bonneterie, pyjama.

Les coquilles sont tout d'abord triées à la main selon leur taille ou leur épaisseur.

Le découpage des pions s'effectue à l'aide d'un tube dont le diamètre correspond à la taille désirée et tournant à 8000 tours/minute. Ce tube comporte aucune dent, aucune coupe, c'est la vitesse de rotation qui use le coquillage et provoque la découpe du pion. Pour cette raison, ce tube est chauffé au rouge. Il est donc refroidi à l'eau.

Le rendement d'un coupeur est environ de 9 à 12 grosses à l'heure, c'est-à-dire de 1300 à 1700 pièces.

Ces pions sont ensuite décapés à l'acide muriatique afin d'éliminer le plus possible le calcaire, puis poncés à l'eau et à la grosse ponce, pour arrondir les artères vives et parachever le travail à l'acide.

Après séchage, ils sont passés à la trieuse qui les groupera selon leur épaisseur.

Ce sera alors l'écroûtage qui se fera soit à la meule à main, soit au lapidaire à ruban. Le dessous du pion deviendra plat et propre et l'on pourra à ce moment s'apprêter à donner à la face, le relief désiré.

Ce relief est obtenu soit par méchage, soit par meulage. Le méchage donne une forme de bourrelet ou de cuvette. Le meulage donne une forme de bombé. Cette dernière opération sera toujours faite à la main tandis que le méchage tout comme le perçage à deux ou quatre trous peut se faire à la main ou à la machine automatique dans certains cas.

Le perçage intervient alors, il sera donc à deux ou quatre trous.

Le bouton aura pris ainsi sa forme définitive, mais parfois il retournera à la meule à main pour arrondir légèrement le dessous, ce sera le reparage, ou au lapidaire à ruban pour l'amincir.

Les boutons troca présentent un coloris appelé "naturel" qui est beige couleur sable. Ils sont donc blanchis en passant toute une nuit au bain-marie dans un coupage d'eau oxygénée.

Retirés de ce bain, ils sont poncés à l'eau, mais cette fois avec de la ponce fine ceci afin d'effacer les rayures provoquées par la mèche ou par la meule, et d'adoucir l'ensemble du boutons pour préparer le polissage.

Ce polissage donnera l'aspect brillant et définitif, il sera fait en deux opérations.

Un premier polissage à l'acide,ou les boutons tourneront environ dix minutes dans un tonneau d'eau bouillante et un mélange d'acide muriatique et de vitriol,c'est-à-dire d'acide sulfurique concentré.

Un deuxième polissage tonneau, où ils tourneront de 8 à 12 heures avec de la sciure fine et de la pâte à polir, achèvera le brillant du bouton et terminera le travail en atelier.

Mais le bouton classique laisse bien souvent la place au bouton fantaisie pour chemisiers, robes et manteaux.

Au travail que nous venons de voir, il faudra ajouter certains gravages qui pourront être faits à une machine pour un travail régulier :


ouvrier nacrier debut 1900

à la sauteuse, à la division, à la ligne droite, ou bien à la main. Ce sera une main sûre qui dirigera en autant de geste nécessaires la fraise à graver, la brosse métallique, la meule

Une pastille de nacre pourra s'enrichir d'un cercle métallique, d'un motif doré, un culot métal pourra lui, s'enrichir d'une pastille de nacre. Les trous pourront être abandonnés. Ce sera une queue "barrette" dans la masse ou une queue rapportée en plastique ou en métal qui figera le bouton sur le vêtement.

La fabrication étant terminée, tous les boutons passeront au magasin pour y subir le triage des choix, l'emboîtage, l'encartage, ou l'ensachage. De plus à la demande, ils pourront être teints à l'échantillon, selon le coloris du client.

Ainsi du coquillage brut au bouton terminé et prêt à être expédié, il aura été nécessaire d'effectuer de 15 à 20 opérations principales, sans compter les opérations secondaires et intercalaires survenant en cours de fabrication tels que contrôle des quantités, rinçages, essuyages, tamisages.

 


decoupage manuel  des ébauches


Percage manuel des boutons


polissage des boutons au tonneau
meulage des ébauches sur tapis roulant

retour sommaire

Ets F.Mercier et Cie - 5 Rue Mimaut - 60110 Méru